Duverger

Duverger

Tribunal de district conclut que journaliste diffamée procureur haïtien Prominent

En mars 2014, Duverger (qui vit aux Etats-Unis) a publié un article sur son site OmegaWorldNews affirmant que Succar avait acheté des armes en Israël et en Russie au nom de l’ancien premier ministre d’Haïti, Laurent Lamothe, en violation d’un embargo sur les armes en place sur l’île des Caraïbes depuis 2004. selon la publication de Duverger, les armes ont été achetées dans le but de réprimer la dissidence politique en Haïti, ce qui a incité le gouvernement américain à enquêter sur l’achat apparemment fait par Succar.

Succar a immédiatemnt intenté une poursuite civile en diffamation contre Duverger au tribunal de district fédéral de Miami, alléguant que l’article était « fabriqué », «complètement faux», et publié uniquement pour « gain financier déraisonnable». Succar a soutenu que Duverger savait que l’article allait attirer beaucoup de lecteurs, et donc augmenter les recettes publicitaires pour OmegaWorldNews , en accusant un avocat respecté comme Succar d’activités criminelles.

Lors de l’audience, le juge Gayles est tombé d’accord avec Succar et a conclu que Duverger était responsable de la diffamation. Comme Succar l’a allégué dans sa plainte judiciaire, Duverger « a agi avec mauvaise intention, la mauvaise volonté, et de malice, avec l’intention de blesser, de honte et de diffamer Succar, et avec l’intention de causer Succar détresse émotionnelle et faussement représenter Succar comme se livrant à des activités criminelles. » Le juge Gayleshas maintenant donné Succar 45 jours à Succar pour présenter des preuves concernant les dommages pour lesquels Duverger sera tenu responsable.

Succar est représentée aux Etats-Unis par l’avocat principal Bertrand Madsenof le cabinet Law Madsen p.c. (Www.madsenlawpc.com), et en Haïti par le Lissade Law Firm (www.lissadelaw.com).