Salim Succar

 

undefined

Me. Salim Succar est un avocat ayant une expertise dans les domaines du droit des affaires, de la Police, les finances, le droit des sociétés, le droit pénal et la gestion des ressources.

Succar a maintes fois été invité à partager ses opinions en tant que leader d’opinion: Il a été sélectionné comme expert haïtien désigné à l’Organisation des États Américain (OEA) lors de la réunion annuelle des autorités centrales sur l’entraide judiciaire en matière pénale en 2002, il a été invité comme conférencier lors de la 4e Conférence Internationale « Internet pour le Droit» à l’Université de Montréal, et a été désigné expert haïtien à l’Organisation des Nations Unies (ONU) lors de la réunion sur la ratification de la Convention de Palerme contre la Criminalité Transnationale Organisée et ses Protocoles.

Succar est le principal conseiller juridique et l’avocat de plusieurs entreprises et a réalisé entre autres, des opérations de fusion et d’acquisition en Haïti. Il a effectué des travaux notables incluant la vente d’actifs de Shell en Haïti à Esso Oil Limited et Chevron Inc., la fusion de la Banque de l’Union Haïtienne avec ABI Bank Limited; La vente d’actifs de la Exxon en Haïti pour la SOL Petroleum Ltd. et la vente d’actifs de la Texaco en Haïti à Distributeurs Nationaux SA. Il a aidé de nombreuses entreprises étrangères à s’installer en Haïti, parmi lesquelles, Delta Airlines, JetBlue Airways, Décameron, Lafarge NA, Simpson Oil Limited Petroleum.

Il a également contribué comme conseiller technique auprès du ministre de la Justice à la commission mixte entre la Banque Centrale et le ministère de la Justice, responsable de la mise en œuvre de l’Unité Centrale de Renseignements Financiers d’Haïti et contribue son expertise dans les questions de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme.

Succar a servi pendant plus de 10 ans comme personne ressource pour Haïti au sein du Groupe d’Action Financière des Caraïbes (GAFIC) et a aidé dans l’élaboration du projet de loi de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme en Haïti voté au Parlement. Il a servi comme conseiller principal du Ministre M. René Magloire dans la mission de réforme du Code pénal qui lui a été confié par le président René Préval. Me. Succar a a également servi comme chef de cabinet adjoint du président Michel Joseph Martelly et comme chef de cabinet et conseiller juridique principal et conseiller spécial du Premier Ministre Laurent Salvador Lamothe.

Il est actuellement Associé Gérant du Cabinet Lissade à Port-au-Prince. Il est aussi contributeur de la publication annuelle « Doing Business » de la Banque Mondiale.

Succar est titulaire d’un diplôme en droit de l’Université d’État d’Haïti, est  membre du Barreau de Port-au-Prince, membre de l’International Bar Association et membre à vie de l’Inter American Bar Association. Il est également un ancien élève du Center for Hemispheric Defense Studies du National Defense University (CHDS). Salim Succar est également consul honoraire de la Pologne en Haïti.